Philips BM5 Izzy : Mon avis sur sur cette enceinte multiroom autonome

Si le multiroom sur réseau Wi-Fi vous semble complexe, que vous n’avez pas envie de télécharger une application supplémentaire pour gérer votre musique, alors l’enceinte Philips BM5 Izzy à des chances de vous intéresser. Comme son nom l’indique, le fonctionnement est Izzy (Easy = facile), et on va pouvoir connecter facilement notre smartphone ou notre lecteur MP3 pour bénéficier du son à la maison.

Comment ça marche ? Est-ce que c’est réellement pratique ? Le son est-il performant ? Je vous dis tout ce qu’il faut savoir sur ce matériel Philips, dont les avis sont généralement très bons sur les sites de vente en lige (Lire les avis ici).

6.5 Total Score
Ma note

Philips BM5 Izzy se démarque de la concurrence des produits multiroom, en proposant un produit dont les enceintes se connectent les unes aux autres sans avoir besoin d'un routeur ou d'un réseau Wi-Fi. C'est simple et très pratique d'utilisation. Le son est plutôt sympa, même si ça manque un peu de basse.

Qualité de fabrication
8
Connectivité
7.5
Utilisation
7.5
Performances audio
8.5
Rapport qualité/prix
8
User Rating: 3.33 (3 votes)
Philips BM5 Izzy

Une enceinte multiroom au fonctionnement facilité

Caractéristiques techniques

  • Réponse en fréquence : Non communiquée
  • Transducteur :Deux haut-parleurs de 6,35 cm
  • Accessoires fournis : Câble d’alimentation
  • Connectivité : Bluetooth, audio mini-jack 3,5 mm
  • Couleur : blanc, noir et beige
  • Dimensions : 16,5 x 16,5 x 11,8 cm
  • Poids : 1,12 kg

Qualité de fabrication et design

On débute par le design qui est généralement bien travaillé chez Philips. Tous les goûts sont dans la nature, mais je pense que cette enceinte devrait séduire la majorité des utilisateurs. Ce format carré, plus large que haut est plutôt sympa, il n’y a aucun risque de tangage et de chute. Les larges patins au-dessous assurent également une très bonne stabilité.

L’enceinte est assez légère avec seulement 1,12 kg sur la balance. Elle est recouverte sur tout le tour d’un tissu acoustique de qualité standard, qui vient protéger les haut-parleurs. C’est évidemment moins robuste que la grille métallique d’une Sonos Play:1, mais le rendu esthétique est plutôt sympa.

À l’arrière, un évent va laisser échapper plus facilement les basses, et juste en dessous se trouve la connectique. On trouve donc un port mini-jack, le port pour brancher l’adaptateur secteur, et un port USB pour les mises à jour possibles. Les commandes se trouvent sur le dessus de l’enceinte, et je vous explique leur fonctionnement plus bas dans cette revue.

La qualité de fabrication est tout à fait satisfaisante pour le prix. Les matériaux semblent solides, l’assemblage est sérieux, et les finitions tout à fait respectables. C’est une belle petite enceinte qui devrait facilement trouver sa place dans votre intérieur, d’autant plus que vous avez le choix de la couleur : noir, blanc ou beige.

philips bm5 izzy

 

Connectivité

La plupart des systèmes multiroom se connectent en Wi-Fi à un réseau. Ici, il y a effectivement un module Wi-Fi sur l’enceinte, mais uniquement pour connecter plusieurs enceintes de la gamme entre elles. C’est le système IzzyLink. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir un routeur, ni une connexion internet à la maison pour faire fonctionner cette Philips BM5 Izzy.

La connexion des enceintes se fait très simplement, il suffit de presser un bouton quelques secondes sur chaque produit pour que la connexion s’opère. C’est simple et très rapide. Le réseau permet de connecter jusqu’à 5 enceintes, distantes de 20 m chacune.

On ne trouve pas d’application, et on utilisera donc cette enceinte en Bluetooth, exactement comme on le ferait avec une enceinte nomade. Il n’y a donc pas beaucoup de réglages possibles, et on ne peut par exemple pas gérer chaque enceinte de la maison séparément. Les autres enceintes reproduisent toujours ce que fait l’enceinte principale.

On peut cela dit retirer une enceinte du réseau d’une simple pression sur un bouton, et alors relier en Bluetooth un autre smartphone. Comme on est en Bluetooth, notre source audio devra également rester à 10 m maximum de l’enceinte principale.

Utilisation

Il n’y a pas de télécommande, et il faudra donc se contenter des boutons présents sur la partie supérieure de l’enceinte. Celui qu’on remarque le plus est le gros bouton métallique rotatif qui va nous permettre de régler le volume. En plus d’être pratique, il est esthétique. Dommage qu’il ne soit pas cranté.

4 boutons se trouvent devant lui, ils sont « ton sur ton », et donc plutôt discrets. Ils vont nous permettre d’allumer l’enceinte, de lancer un groupement avec d’autres enceintes de la marque, d’opérer une connexion Bluetooth, et bien sûr de gérer la lecture (play/pause).

L’utilisation est vraiment très basique et sans application, on est forcément privé de quelques possibilités. On pourra se connecter à un service de streaming musical, mais toujours en passant par le smartphone. Il n’y a rien pour regrouper tous les services comme sur une GGMM E3 par exemple. C’est vraiment très simple à utiliser, mais sans connexion réseau, c’est évidemment moins complet.

philips bm5 izzy avis

Philips BM5 Izzy

Une enceinte multiroom au fonctionnement facilité

Performances audio

L’enceinte cache deux haut-parleurs de petite taille, qui ne sont pas des monstres de précision. Le fait d’être en Bluetooth, on perd également en détail et donc en qualité sonore. Cela dit, ça reste plutôt pas mal, au-dessus de beaucoup d’enceintes nomades, aux prix souvent plus élevés.

Ce sont les basses qui se font un peu trop discrètes à mon goût, malgré l’évent à l’arrière qui aurait pu nous laisser imaginer plus de souffle. Les amateurs de hip-hop ou d’électro risquent d’être un peu déçus. Pour le reste du spectre, c’est en revanche beaucoup mieux. Les médiums sont bien reproduits, avec une précision agréable. Les aigus sont de la même trempe, plutôt bien détaillés, sans se montrer agressifs. On est bien sûr très loin des qualités d’une Bose SoundTouch 10, mais pour le prix c’est quand même satisfaisant.

La puissance est correcte, même si deux enceintes ne seront pas de trop pour équiper un grand salon. En couple, la stéréo est cela dit impossible, c’est un peu dommage pour ce type de système. Le son est par contre très bien maîtrisé, même à plein volume. Vous ne noterez pas la moindre distorsion en poussant le bouton au maximum.

Le verdict

Cette enceinte Philips MD5 Izzy porte bien son nom. Il n’est pas nécessaire d’avoir une connexion internet, un routeur, ou un mot de passe Wi-Fi, et un simple bouton nous permet de connecter les enceintes entre elles. La connexion à une source audio se fait en Bluetooth, ce qui est évidemment très pratique, même si on perd forcément en qualité de transfert, et donc en qualité audio. L’utilisation est vraiment très simple, et c’est effectivement plutôt agréable.

Le son est bien maîtrisé, avec un équilibre sympa qui offre un rendu global plutôt chaleureux. On regrette simplement que les basses soient si discrètes et finissent par nous manquer cruellement sur certains morceaux. Quoi qu’il en soit, pour le prix, ça reste très satisfaisant. Si vous ne voulez pas vous prendre la tête avec un système réseau complexe, alors cette Philips BM5 Izzy devrait vous plaire.

Philips BM5 Izzy

Une enceinte multiroom au fonctionnement facilité